Aṅguttara Nikāya

15. La bonne volonté

«Moines, pour qui cultive, développe, poursuit, rend les rênes à, et prend pour base, donne une fondation à, stabilise, consolide et entreprend bien la libération de la conscience au moyen de la bonne volonté, on peut s'attendre à onze bénéfices. Quels onze?

«Il dort aisément, s'éveille aisément, ne fait pas de mauvaise rêves. Il est cher aux êtres humains, cher aux êtres non-humains. Les devas le protègent. Ni feu ni poison ni armes ne peuvent le toucher. Son esprit gagne rapidement en concentration. Son teint est clair. Il meurt sans confusion et—s'il ne va pas plus haut—va tout droit dans les mondes de Brahma.

«Ce sont là les onze bénéfices auxquels peut s'attendre celui qui cultive, développe, poursuit, rend les rênes à, et prend pour base, donne une fondation à, stabilise, consolide et entreprend bien la libération de la conscience au moyen de la bonne volonté.»