Ekottarāgama

Fascicule sixième

Recevoir des offrandes

2.

«Ainsi ai-je entendu. Une fois quand le Bouddha résidait à Śrāvastī, dans le bois de Jeta, au parc d'Anāthapiṇḍada, le Bhagavat disait aux bhikṣu: Il faut supprimer une chose et je vous assure que vous obtiendrez des pouvoirs surnaturels, toutes vos passions seront éliminées. Quelle est cette chose? C'est le désir gustatif. C'est pourquoi les bhikṣu doivent maîtriser ce désir gustatif; je vous affirme que vous obtiendrez des pouvoirs surnaturels et toutes vos passions seront éteintes. Alors le Bienheureux récita cette gāthā:

Les êtres vivants qui s'enivrent de saveurs,
Seront amenés aux pires mondes après leur mort.
Ceux qui maîtrisent maintenant leur désir gustatif,
Parviendront à la sainteté des arhat.

Donc, ô bhikṣu, on doit abandonner la passion des saveurs. Ô bhikṣu, il faut vous y exercer ainsi.

Après avoir entendu ces paroles précieuses du Bouddha, les bhikṣu étaient très heureux et les mettaient respectueusement en pratique.