Khuddaka Nikāya

Itivuttaka

111.

Ceci fut dit par le Béni du Ciel, dit par l'Arahant, ainsi ai-je entendu: «Soyez accomplis en vertu, moines, et accomplis dans le Patimokkha. Demeurez modérés en accord avec le Patimokkha, accomplis dans votre comportement et votre sphère d'activité. Entraînez-vous, après avoir pris les règles d'entraînement, à voir du danger dans les fautes les plus petites.

«Lorsque quelqu'un est accompli en vertu, accompli dans le Patimokkha; restant modéré en accord avec le Patimokkha, accompli dans son comportement et sa sphère d'activité; s'entraînant, après avoir pris les règles d'entraînement, à voir du danger dans les fautes les plus petites—qu'y a-t-il de plus à faire?

«Si, pendant qu'il est en train de marcher, toute avidité dans un moine est éliminée, toute mauvaise volonté, toute paresse et engourdissement, toute agitation et anxiété, toute incertitude est éliminée; si sa persistance est excitée et pas relâchée; si son attention est établie et n'est pas brouillée; si son corps est calme et non-excité; si son esprit est centré et unifié: alors un moine marchant avec une telle ardeur et préoccupation est dit continument et continuellement résolu, quelqu'un dont la persistance est sur pied.

«Si, pendant qu'il se tient…

«Si, pendant qu'il est assis…

«Si, pendant qu'il est couché, toute avidité dans un moine est éliminée, toute mauvaise volonté, toute paresse et tout engourdissement, toute agitation et anxiété, toute incertitude est éliminée; si sa persistance est excitée et pas relâchée; si son attention est établie et n'est pas brouillée; si son corps est calme et non-excité; si son esprit est centré et unifié: alors un moine couché avec une telle ardeur et préoccupation est dit continument et continuellement résolu, quelqu'un dont la persistance est sur pied.»

Contrôlé quand il marche,
contrôlé quand il est debout,
contrôlé quand il est assis,
contrôlé quand il est couché,
contrôlé quand il fléchit et étend ses membres
—au-dessus, tout autour, et en-dessous,
aussi loin que s'étend le monde—
observant la naissance et l'extinction
des phénomènes,
des aggrégats:
un moine qui demeure ainsi ardemment,
pas de façon agitée, en paix—
toujours
attentif,
s'exerçant à la maîtrise
de la conscience-tranquillité—
est dit être continuellement
résolu.