Khuddaka Nikāya

Itivuttaka

34.

Ceci fut dit par le Béni du Ciel, dit par l'Arahant, ainsi ai-je entendu: «Une personne sans ardeur, sans préoccupation [pour les résultats des actes mauvais], est incapable de s'éveiller, incapable de se libérer, incapable de se mettre totalement à l'abri de l'esclavage. Une personne ardente et concernée est capable de s'éveiller, capable de se libérer, capable de se mettre totalement à l'abri de l'esclavage.»

Sans ardeur, sans
préoccupation,
paresseux, de peu de persévérance,
plein de paresse et d'engourdissement,
sans honte, sans respect:
il est incapable,
un moine comme celui-ci,
de toucher à l'incomparable
éveil de soi.

Mais quiconque est attentif, plein de maîtrise,
absorbé en jhana,
ardent, concerné, et attentif,
coupant les chaînes de la naissance et la vieillesse,
touche proprement ici
un éveil de soi in-
comparable.