Khuddaka Nikāya

Itivuttaka

35.

Ceci fut dit par le Béni du Ciel, dit par l'Arahant, ainsi ai-je entendu: «Moines, cette vie sainte est vécue, non pas afin de tromper les gens, non pas afin de séduire les gens, non pas afin de cueillir les récompenses de gains, d'offrandes, et de tributs, ni dans l'idée, ‹Ainsi les gens pourront me connaître.› Cette vie sainte est vécue afin d'avoir modération et renoncement.»

Afin d'avoir de la modération,
afin d'avoir du renoncement,
lui, le Béni du Ciel, enseigna
une vie sainte non transmise,
conduisant à
—plongeant dans—
se libérer.
Cette voie est suivie
par ceux dont l'objectif est grand,
de grands voyants.
Ceux qui la suivent,
telle qu'enseignée par l'Eveillé,
attentifs au message de l'Enseignant,
mettront fin
à la souffrance et au stress.