Khuddaka Nikāya

Itivuttaka

43.

Ceci fut dit par le Béni du Ciel, dit par l'Arahant, ainsi ai-je entendu: «Il y a, moines, un non-né— non-devenu—non-fait—non-fabriqué. S'il y n'avait pas ce non-né—non-devenu—non-fait—non-fabriqué, il n'y aurait pas de cas où on pourrait discerner l'émancipation du né—du devenu—du fait—du fabriqué. Mais c'est précisément parce qu'il y a un non-né—non-devenu—non-fait—non-fabriqué, l'émancipation du né—du devenu—du fait—du fabriqué qu'on discerne.»

Le né, devenu, produit,
fait, fabriqué, impermanent,
composé de la vieillesse et de la mort,
nid de maladies, périssable,
provenu du nutriment
et ce guide [qu'est l'avidité]—
ne vaut rien pour le ravissement.

La fuite de cela
est
calme, permanente,
au-delà de l'inférence,
non-né, no-produit,
l'état sans chagrin, sans tache,
la cessation des qualités stressantes,
l'apaisement des fabrications,
bonheur.