Khuddaka Nikāya

Itivuttaka

46.

Ceci fut dit par le Béni du Ciel, dit par l'Arahant, ainsi ai-je entendu: «Moines, vivez avec les entraînements [dans la vertu accrue, l'esprit accru, et le discernement accru] pour récompense, avec le discernement en priorité, la libération comme essence, et l'attention comme principe gouvernant. En vivant avec les entraînements pour récompense, avec le discernement en priorité, la libération comme essence, et l'attention comme principe gouvernant, alors vous pouvez vous attendre à l'un de deux fruits: soit la gnose directement dans la vie présente, ou— s'il reste quelque soutien à l'attachement—le non-retour.»

Complet dans l'entraînement,
non sujet à rechuter,
celui qui a le discernement
en priorité,
en voyant la cessation, l'extinction de la naissance:
ce sage
porte son dernier corps,
s'est défait de Mara, je vous le dis,
il est allé au-delà de la vieillesse.
Donc, toujours
qui se régale de jhana,
centré,
ardent,
en voyant la cessation, l'extinction de la naissance,
conquérant Mara, avec toutes ses troupes,
moines,
qu'il aille au-delà de la vieillesse et de la mort.