Khuddaka Nikāya

Itivuttaka

7.

Ceci fut dit par le Béni du Ciel, dit par l'Arahant, ainsi ai-je entendu: «Moines, celui qui n'a pas pleinement su et pleinement compris le Tout, dont l'esprit n'a pas été nettoyé de la la passion pour lui, ne l'a pas abandonné, est incapable de mettre fin au stress. Mais celui qui a pleinement su et pleinement compris le Tout, dont l'esprit a été nettoyé de la la passion pour lui, l'a abandonné, est capable de mettre fin au stress.»

Connaissant le Tout
de tout partout,
non ému par la passion
pour quoi que ce soit:
lui, ayant compris
le Tout,
est allé au-delà
de tout stress.