Khuddaka Nikāya

Itivuttaka

84.

Ceci fut dit par le Béni du Ciel, dit par l'Arahant, ainsi ai-je entendu: «Ces trois personnes, apparaissant dans le monde, apparaissent au bénéfice de beaucoup, le bonheur de beaucoup, par sympathie pour le monde—pour le bien-être, le bénéfice, le bonheur des êtres humains et divins. Quelles trois?

«On a le cas où un Tathagata apparaît dans le monde, digne et correctement auto-éveillé, accompli en claire connaissance et conduite, bien allé, expert par rapport au cosmos, entraîneur sans pareil des gens domptables, enseignant des êtres humains et divins, éveillé, béni. Il enseigne le Dhamma admirable en son commencement, admirable en son milieu, admirable en sa fin. Il proclame la vie sainte autant dans ses détails que dans son essence, entièrement parfaite, supérieurement pure. Ceci est la première personne qui, apparaissant dans le monde, apparaît au bénéfice de beaucoup, le bonheur de beaucoup, par sympathie pour le monde—pour le bien-être, le bénéfice, le bonheur des êtres humains et divins.

«Qui plus est, il y a le disciple de ce Maître qui en est digne, ses fermentations mentales terminées, qui a atteint l'accomplissement, accompli la tâche, posé le fardeau, atteint le véritable but, totalement détruit la chaîne du devenir, et qui est délivré grâce à la gnose correcte. Il enseigne le Dhamma admirable en son commencement, admirable en son milieu, admirable en sa fin. Il proclame la vie sainte autant dans ses détails que dans son essence, entièrement parfaite, supérieurement pure. Ceci est la seconde personne qui, apparaissant dans le monde, apparaît au bénéfice de beaucoup, le bonheur de beaucoup, par sympathie pour le monde—pour le bien-être, le bénéfice, le bonheur des êtres humains et divins.

«Qui plus est, il y a le disciple de ce Maître qui est un apprenti, qui suit la voie, érudit, doté de [bonnes] pratiques et [de bons] principes. Lui aussi, il enseigne le Dhamma admirable en son commencement, admirable en son milieu, admirable en sa fin. Il proclame la vie sainte autant dans ses détails que dans son essence, entièrement parfaite, supérieurement pure. Ceci est la troisième personne qui, apparaissant dans le monde, apparaît au bénéfice de beaucoup, le bonheur de beaucoup, par sympathie pour le monde—pour le bien-être, le bénéfice, le bonheur des êtres humains et divins.

«Ce sont là les trois personnes qui, apparaissant dans le monde, apparaissent au bénéfice de beaucoup, le bonheur de beaucoup, par sympathie pour le monde—pour le bien-être, le bénéfice, le bonheur des êtres humains et divins.»

Le Maître,
Grand Voyant,
est premier au monde;
à sa suite, le disciple
serein;
et puis l'apprenti,
érudit, qui suit la voie,
doté de bonnes vertus,
et pratiques.

Ces trois, chefs
parmi les êtres divins et humains,
qui donnent la lumière, proclament le Dhamma,
ouvrent grandes les portes au Sans-Mort,
en libèrent beaucoup de l'esclavage.
Ceux qui suivent la piste,
bien enseignée par le Chef de caravane
sans pareil,
mettront fin au stress
juste ici—
ceux-là qui entendent le message
de l'Ainsi-Venu.