Khuddaka Nikāya

Itivuttaka

88.

Ceci fut dit par le Béni du Ciel, dit par l'Arahant, ainsi ai-je entendu: «Il y a ces trois , ennemis intérieurs, adversaires intérieurs, assassins intérieurs, opposants intérieurs. Quels trois? L'avidité est une tache intérieure, ennemis intérieurs, adversaires intérieurs, assassins intérieurs, opposants intérieurs. L'aversion est une tache intérieure… L'illusion est une tache intérieure, un ennemi intérieur, un adversaire intérieur, un assassin intérieur, un opposant intérieur. Ce sont là les trois taches intérieures, ennemis intérieurs, adversaires intérieurs, assassins intérieurs, opposants intérieurs.»

L'avidité cause du mal.
L'avidité provoque l'esprit.
Les gens ne s'en rendent pas compte
comme un danger qui vient de l'intérieur.
Une personne, lorsqu'elle est avide,
ne connait pas son propre bien-être;
quand on est avide,
on ne voit pas le Dhamma.
Accablée par l'avidité,
elle est dans le noir, aveugle.
Mais quand, abandonnant l'avidité,
on n'en ressent plus
pour ce qui pourrait la mériter,
l'avidité tombe de nous—
comme une goutte d'eau
d'une feuille de lotus.

L'aversion causes du mal.
L'aversion provoque l'esprit.
Les gens ne s'en rendent pas compte
comme un danger qui vient de l'intérieur.
Une personne, lorsqu'elle a de l'aversion ,
ne connait pas son propre bien-être;
quand on a de l'aversion,
on ne voit pas le Dhamma.
Accablée par l'aversion
elle est dans le noir, aveugle.
Mais quand, abandonnant l'aversion,
on n'en ressent plus
pour ce qui pourrait la mériter,
l'aversion tombe de nous—
comme une feuille de palmier
de sa tige.

L'illusion causes mal.
L'illusion provoque l'esprit.
Les gens ne s'en rendent pas compte
comme un danger qui vient de l'intérieur.
Une personne, lorsqu'elle se fait des illusions,
ne connait pas son propre bien-être;
quand on a de l'aversion,
on ne voit pas le Dhamma.
Accablée par l'illusion
elle est dans le noir, aveugle.
Mais quand, abandonnant l'illusion,
on n'en ressent plus
pour ce qui pourrait la mériter,
cela disperse toute illusion—
comme le lever du soleil,
l'obscurité.