Saṃyutta Nikāya

2.10. La prière de protection du dieu du soleil

Ainsi l'ai-je entendu:

A une occasion le Béni du Ciel se trouvait près de Savatthi au Jetavana, le monastère d'Anathapindika. Alors, Suriya, le dieu du soleil, fut saisi par Rahu, seigneur des Titans. Alors, appelant en esprit le Béni du Ciel, Suriya, le dieu du soleil, récita cette stance:

«O Bouddha, le héros, toi qui es totalement libre de tout mal. Mon adoration envers toi. Je suis en détresse. Sois mon refuge.»

Sur ce, le Béni du Ciel adressa, de la part de Suriya, una stance à Rahu, seigneur des titans, comme suit:

«O Rahu, Suriya a pris refuge dans le Tathagata, l'Accompli. LIbère Suriya. Les Bouddhas irradient la compassion sur le monde (des êtres).

«O Rahu, n'avale pas le dissipeur de l'obscurité, le brillant, le radieux et effulgent voyageur à travers le ciel. Rahu, libère Suriya, mon fils.»

Sur ce, Rahu, seigneur des titans, libéra Suriya, et se trouva immédiatement en présence de Vepacitta, seigneur des titans, et se tint près de lui, tremblant de peur et les cheveux dressés sur sa tête. Vepacitta s'adressa alors à Rahu en ces vers:

«Rahu, pourquoi as-tu soudain relâché Suriya? Pourquoi viens-tu en tremblant, et pourquoi as-tu cet air terrifié?»

«Le Bouddha m'a parlé dans une stance (me demandant de relâcher Suriya). Si je ne l'avais pas fait, ma tête se serait fendue en sept. Tant que j'aurais vécu, je n'aurais plus jamais connu le bonheur. (C'est pourquoi je l'ai relâché).»