Saṃyutta Nikāya

4.20. Le pouvoir (politique)

J'ai entendu qu'à une occasion le Béni du Ciel demeurait parmi les Kosalans au désert, dans une hutte du district de l'Himalaya. Alors, comme il était seul, reclus, ce enchaînement de pensées surgit en sa conscience: «Est-il possible d'exercer le pouvoir sans tuer ni en amener d'autres à tuer, sans confisquer ni en amener d'autres à confisquer, sans se chagriner ni causer du chagrin à d'autres—avec justice?»

Alors Mara, le Malin, sachant avec sa conscience l'enchaînement de pensées dans la conscience du Béni du Ciel, alla trouver le Béni du Ciel et, en arrivant, lui dit: «Exercez le pouvoir, Béni du Ciel! Exercez le pouvoir, ô Ainsi-Venu!—sans tuer ni en amener d'autres à tuer, sans confisquer ni en amener d'autres à confisquer, sans vous chagriner ni causer du chagrin à d'autres—avec justice!»

«Mais que vois-tu en moi, Malin, que tu me dises, ‹Exercez le pouvoir, Béni du Ciel! Exercez le pouvoir, ô Ainsi-Venu! —sans tuer ou en amener d'autres à tuer, sans confisquer ou en amener d'autres à confisquer, sans se chagriner ou causer du chagrin à d'autres—avec justice!›?»

«Monsieur, le Béni du Ciel a développé les quatre bases de pouvoir, les a poursuivies, leur a tendu les rênes et les a prises comme base, leur a donné une fondation, les a établies, consolidées et bien entreprises. S'il le voulait, il pourrait se concentrer sur l'Himalaya, roi des montagnes, en tant qu'or et il deviendrait une montagne d'or.»

Le Bouddha:

La totalité
d'une montagne d'or,
de masse solide:
même le double de cela
ne suffirait pas
pour une seule personne.
Sachant cela,
vit sans accroc,
en accord avec la vie contemplative.

Quand tu vois le stress,
et d'où il provient,
comment être enclin
aux plaisirs sensuels?
Sachant que les acquisitions
sont un lien avec le monde,
entraîne-toi
à les soumettre.

Alors Mara le Malin—triste et abattu de devoir se rendre compte que: «Le Béni du Ciel me connaît; l'Ainsi-Venu me connaît»—disparut sur le champ.