Saṃyutta Nikāya

4.8. Le ravissement

J'ai entendu qu'à une occasion le Béni du Ciel se trouvait près de Savatthi au Parc de Jeta, le monastère d'Anathapindika. Alors Mara le Malin alla le trouver et lui récita ces vers en sa présence:

Ceux qui ont des enfants
sont ravis
à cause de leurs enfants.
Ceux qui ont du bétail
sont ravis
à cause de leurs vaches.
Le ravissement d'une personne
provient des acquisitions,
puisqu'une personne sans acquisitions
n'est pas ravie.

Le Bouddha:

Ceux qui ont des enfants
se plaignent
à cause de leurs enfants.
Ceux qui ont du bétail
se plaignent
à cause de leurs vaches.
le chagrin d'une personne
provient des acquisitions,
puisqu'une personne sans acquisitions
ne se plaint pas.

Alors Mara le Malin—triste et abattu, dut admettre que, «Le Béni du Ciel me connaît; l'Ainsi-Venu sait qui je suis»—et s'évanouit aussitô.