Saṃyutta Nikāya

47.25. Sur un certain brahmane

Ainsi l'ai-je entendu:

Une fois le Bhagava résidait au monastère du Jetavana d'Anathapindika à Savatthi. A cette époque, un certain brahmane s'approcha du Bhagava. Après lui avoir offert ses salutations respectueuses, et lui avoir fait part de ses félicitations formelles, il s'assit à son côté. Ayant ainsi pris place, le brahmane s'adressa au Bhagava: «O Gautama, quelle serait la cause, quelle serait la raison qui ferait que l'Excellent Enseignement ne survivrait pas longtemps après que le Tathagata soit passé en Parinibbana? Aussi, ô Gautama, quelle serait la cause, quelle serait la raison qui ferait que l'Excellent Enseignement survivrait longtemps après que le Tathagata soit passé en Parinibbana?

—Brahmane, c'est parce que ne sont pas cultivées les Quatre Méthodes d'Attention Constante et qu'elles ne sont pas souvent pratiquées que l'Excellent Enseignement ne survit pas longtemps après que le Tathagata soit passé en Parinibbana. Et aussi, ô brahmane, c'est parce que sont cultivées les Quatre Méthodes d'Attention Constante et qu'elles sont souvent pratiquées que l'Excellent Enseignement survit longtemps après que le Tathagata soit passé en Parinibbana.

«Et quelles sont ces Quatre? Dans cet enseignement, ô brahmane, le bhikkhu garde l'esprit avec constance sur le corps, avec diligence, compréhension et attention, tenant ainsi au loin l'avidité et la détresse dans les cinq khandhas .

… sur la sensation …

… sur l'esprit …

… sur les objets mentaux, avec diligence, compréhension et attention, tenant ainsi au loin l'avidité et la détresse dans les cinq khandhas. Brahmane, c'est parce que ces Quatre Méthodes d'Attention Constante ne sont pas cultivées et ne sont pas souvent pratiquées que l'Excellent Enseignement ne survit pas longtemps après que le Tathagata soit passé en Parinibbana. Et c'est parce que ces Quatre Méthodes d'Attention Constante sont cultivées et et sont souvent pratiquées que l'Excellent Enseignement survit longtemps après que le Tathagata soit passé en Parinibbana.»

Lorsque ceci eut été dit, le brahmane s'adressa au Bhagava:

«O Gautama, excellent (est le dhamma): …

… Puisse l'honorable Gautama accepter qu'en tant que disciple laïc je prenne refuge en lui aujourd'hui jusqu'à la fin de mes jours.»