Khuddaka Nikāya

Sutta Nipāta

5.7. Questions d'Upasiva

Nanda:

Il y a dans le monde
des sages, dit-on
—de quelle manière?
Est-on appelé sage
pour avoir la connaissance
ou posséder une façon de vivre?

Le Bouddha:

Ce n'est ni en raison de ses vues,
de son érudition
ou de ses connaissances
que ceux qui ici sont habiles, Nanda,
disent de quelqu'un qu'il est sage.
Ceux qui vivent
désarmés,
sans désirer,
imperturbables:
ceux-là, dis-je, on les appelle des sages.

Nanda:

Quoique les prêtres et contemplatifs
décrivent la pureté
en termes de vues et d'érudition,
décrivent la pureté
en termes de préceptes et de pratiques,
décrivent la pureté
en termes de façons multiples:
sont-ils, cher monsieur, du fait qu'ils vivent ainsi,
passés par-dessus naissance et vieillesse?
Je vous le demande, ô Béni du Ciel.
Dites-le moi, je vous en prie.

Le Bouddha:

Quoique les prêtres et contemplatifs
décrivent la pureté
en termes de vues et d'érudition,
décrivent la pureté
en termes de préceptes et de pratiques,
décrivent la pureté
en termes de façons multiples:
aucun d'entre eux, du fait qu'ils vivent ainsi,
je te le dis, ne sont passés par-dessus naissance et vieillesse.

Nanda:

Quoique les prêtres et contemplatifs
décrivent la pureté
en termes de vues et d'érudition,
décrivent la pureté
en termes de préceptes et de pratiques,
décrivent la pureté
en termes de façons multiples:
si, ô sage, ainsi que vous le dites
ils ne sont pas passés de l'autre côté du courant,
alors qui, en ce monde
d'êtres divins et humains
est passé par-dessus naissance et vieillesse?
Je vous le demande, ô Béni du Ciel.
Dites-le moi, je vous en prie.

Le Bouddha:

Je ne dis pas que tous les prêtres et contemplatis
sont enveloppés dans la naissance et la vieillesse.
Ceux ici qui ont abandonné
ce qui est vu, entendu et senti,
préceptes et pratiques
—tous—
qui ont abandonné leurs multiples façons
—encore une fois, tous—
qui, comprenant l'envie insatiable,
sont libres d'écoulements:
ceux-là sont ceux, je te le dis,
qui ont traversé le courant.

Nanda:

Je me régale, ô Gotama, des paroles du Grand Voyant
bien exposées, sans acquisition.
Ceux ici qui ont abandonné
ce qui est vu, entendu et senti,
préceptes et pratiques
—tous—
qui ont abandonné leurs multiples façons
—encore une fois, tous—
qui, comprenant l'envie insatiable,
sont libres d'écoulements:
Moi aussi, je dis qu'ils ont traversé le courant.