T 1670B Sūtra du Bhikṣu Nāgasena

1.1.

Le Buddha se trouvait au pays de Chö-wei [Çrāvastī], dans le bois de K'i [Jetavana], dans le parc du Donateur aux orphelins et aux abandonnés [Anāthapiṇḍada]. En ce temps, tous les moines pi-k'ieou [bhikṣusaṅgha], les pi-k'ieou-ni [bhikṣuṇī}, les yeou-p'o-sai [upāsaka], les yeou-p'o-yi [upāsikā], tous les dieux, rois, ministres, maîtres de maison, gens du peuple, et ceux qui pratiquent les quatre-vingt-seize sortes de Voies, en tout plus de six mille personnes, journellement, devant le Buddha, écoutaient les sūtras.

Le Buddha fit cette réflexion :

« La foule des hommes [qui viennent m'écouter] est de jour en jour plus nombreuse : je ne puis obtenir de tranquillité. »

Le Buddha conçut le désir de quitter la foule des hommes et de se rendre en un lieu abrité et écarté, pour s'asseoir, méditer et penser à la Voie. Et le Buddha, quittant la foule des hommes, pénétra dans la montagne et arriva dans un bois de kiao-lo, dont les arbres étaient grands et avaient des esprits ; le Buddha s'assit sous ces arbres et médita sur la Voie de pureté.