T 1670B Sūtra du Bhikṣu Nāgasena

2.45.

Le roi demanda encore à Na-sien :

« Na-sien a-t-il déjà vu le Buddha ? »

Na-sien dit :

« Je ne l'ai pas encore vu. »

Le roi dit :

« Les maîtres de Na-sien ont-ils déjà vu le Buddha ? »

Na-sien dit :

« Mes maîtres non plus ne l'ont pas encore vu. »

Le roi dit :

« Si Na-sien ni ses maîtres n'ont vu le Buddha, c'est à coup sûr qu'il n'y a pas de Buddha. »

Na-sien interrogea le roi :

« Le roi a-t-il vu le confluent des cinq cents cours d'eau ? »

Le roi dit :

« Je ne l'ai point vu. »

Na-sien dit :

« Le père, le grand-père du roi ont-ils tous deux vu ces cours d'eau ? »

Le roi dit :

« Ni l'un ni l'autre ne les ont vus. »

Na-sien dit :

« Ni le père ni le grand-père du roi n'ont vu le confluent de ces cinq cents cours d'eau : c'est donc sans doute qu'il n'y a point sous le ciel de confluent de ces cinq cents cours d'eau ? »

Le roi dit :

« Quoique mon père ni mon grand-père ne les aient vus, ces cours d'eau existent réellement. »

Na-sien dit :

« Quoique moi ni mes maîtres n'ayons vu le Buddha, le Buddha existe réellement. »

Le roi dit :

« Excellent ! Excellent ! »