T 1670B Sūtra du Bhikṣu Nāgasena

2.47.

Le roi interrogea encore Na-sien :

« Comment savoir que personne ne peut surpasser le Buddha ? »

Na-sien demanda au roi :

« Quel est le maître qui créa l'écriture ? »

Le roi dit :

« Le maître qui créa l'écriture se nommait Tche. »

Na-sien dit :

« Le roi a-t-il déjà vu Tche ? »

Le roi dit :

« Tche étant mort dans un passé éloigné, je ne l'ai pas vu. »

Na-sien dit :

« Le roi n'ayant pas vu Tche, comment sait-il que Tche est le maître qui créa l'écriture ? »

Le roi dit :

« On a enseigné et fait connaître par transmission les caractères d'écriture des temps anciens. C'est pourquoi je sais qu'il se nommait Tche. »

Na-sien dit :

« Pour une même raison, voir les défenses du Dharma du Buddha, c'est pour nous autres comme voir le Buddha ; il n'y a pas de différence. La Voie du Dharma prononcé par le Buddha est très profonde et délicieuse ; quand on connaît les défenses du Dharma du Buddha, on se les enseigne ensuite par transmission. Voilà pourquoi je sais que personne ne peut surpasser le Buddha. »

Le roi demanda encore à Na-sien :

« Lorsqu'on a vu soi-même la Voie du Dharma du Buddha, on peut la pratiquer longtemps ? »

Na-sien dit :

« Le Dharma d'interdictions et défenses, donné et enseigné par le Buddha, est très délicieux. Il faut le mettre en pratique jusqu'à la vieillesse. »

Le roi dit :

« Excellent! Excellent ! »