T 1670B Sūtra du Bhikṣu Nāgasena

2.69.

Le roi demanda encore à Na-sien :

« Y a-t-il des êtres qui, volant avec ce corps, montent là-haut au septième ciel de Fan, et se rendent au territoire de Yu-tan-yue, et en tels lieux où ils désirent se rendre ? »

Na-sien dit :

« Ils le peuvent. »

Le roi dit :

« Comment monter avec ce corps au septième ciel de Fan, et au territoire de Yu-tan-yue, et en tel lieu où l'on désire se rendre ? »

Na-sien demanda au roi :

« Le roi se rappelle-t-il s'être amusé, étant petit, à sauter un terrain d'un tchang ? »

Le roi dit :

« Quand j'étais petit, si je concevais en esprit le désir de sauter, alors je sautais un terrain d'un tchang et plus. »

Na-sien dit :

« Il en est de même de l'homme ayant atteint la Voie, s'il désire en son esprit sauter là-haut au septième ciel de Fan, et jusqu'au territoire de Yu-tan-yue. »

Le roi dit :

« Excellent ! Excellent ! »